On continue les présentations du Bureau Ucvanoise avec Gauthier


Après le président et la secrétaire, c’est au tour de Gauthier de devoir répondre aux questions du président


Salut Gauthier, finalement je suis président de l’Ucv un peu à cause ou grâce à toi ?


(rire) Et oui, mon petit Manu, comme tu l’as déjà dit, l’idée était de créer une section Fsgt au sein du club, en complément de la section FFvelo. J’ai 40 ans, les belles années sont derrière moi et j’aime transmettre. Il existe un club à Modane depuis 40 ans et à mon grand désarroi, plus grand monde ne le connaissait. On avait prévu d’être responsable Fsgt, on est président et vice président...c’est comme çà !

Un jour, un Fondeur m’a dit "le skieur s’adapte", pour nous, c’est plutôt le cycliste s’adapte.


Quels ont été les éléments déclencheurs pour quitter la Motte et vouloir monter une section fsgt à l’UCV ?


Je ne pense pas qu’il y a eu vraiment d’éléments déclencheurs (d’ailleurs je suis toujours licencié à la Motte en FFC). C’est plutôt un enchainement, voir les jeunes du coin rouler seul, savoir que le club n’attirait plus les cyclistes Modanais alors que énormément de monde fait du vélo. Porter les mêmes couleurs que mes ami(e)s et mon père. Il y a aussi Bart qui a été le premier à nous assurer de son soutien financier (avec PES) si nous faisions quelque chose. La disparition brutale de Céline qui me disait toujours quand on roulait ensemble : "Et le club de Modane çà dit quoi ?? Tu vas bien faire un truc ??" Elle aurait été heureuse de porter le même maillot que nous. Toi aussi tu m’as assez tanné pour ton fils. C’est peut être toi en fait le responsable de toute cette histoire (rire).


Je t’ai demandé de gérer l’aspect sportif du club tu sais pourquoi ??


Pour être honnête, mon rôle ne s’arrête pas au coté sportif. Nous travaillons tous ensemble au développement du club et il m’arrive de réfléchir à beaucoup d’autre chose qu’au sportif. Mais oui, je pense savoir pourquoi. Mon expérience et les nombreuses rencontres que j’ai faites en 15 ans de vélo font que j’ai pas mal d’idées pour le développement du club. J’ai eu la chance de passer par le SMS cyclo qui m’a mis le pied à l’étrier mais aussi et surtout faire 10 ans à La Motte Servolex avec une structure et des personnes de grandes valeurs humaines et sportives. Le président Jean Fré m’a beaucoup inspiré par sa gentillesse et sa dévotion et l’entraineur Philippe Cambres m’a beaucoup appris. J’ai pu mettre des dossards au coté de jeunes qui sont professionnels aujourd’hui ou d’autres qui ont gagné l’étape du tour par exemple, j’ai participé et gagné dans ma catégorie les championnats de France masters de Clm, les championnats Rhônes alpes de clm individuel et par équipe qu’on a remporté avec la Motte. J’ai participé aux mondiaux SNCF en République Tchèque, aux mondiaux masters en 2018 à Varese. J’ai fait pas mal de cyclosportives aussi (la Time , l’Ardéchoise, la Serre Che, la Cyclaigoual ,des courses VTT avec le roc et les xco coppa piemonte en Italie c'était sympa).


Parle-nous un peu de l'UCV ?


Gamin, j’ai fait du VTT à l’UCV mais mon sport c’était le foot à l’USM. C’est plutôt voir mon père porter le maillot de l’UCV qui a créé mon rapprochement au club. Des souvenirs d’enfance comme Flandin qui gagne St Michel-Aussois avec le maillot de l’UCV, voir passer Manu Fernandez, Pierre Guallazzini, Christian Gindre, Jean Claude Gagnieres...etc. J’ai énormément de respect pour la FFvélo qui était l’affiliation principale depuis 10 / 15 ans à l’UCV. Mais tu n’écris pas l'histoire d’un club lors de randonnées cyclo mais lors de compétitions. A nous d’aller montrer le maillot sur de belles compétitions et d’aller chercher des beaux exploits pour continuer à écrire l’histoire. D'ailleurs, on a écrit quelques belles lignes en 2021 avec l'ultra cycling tour de la Vanoise, des podiums sur les grimpées et en VTT à la Mb race.

Il y a de la qualité à l'UCV sportivement et humainement, je ne doute pas que de belles choses sont à venir.


Quelle est ta vision du sport??


Pour moi le sport est une formidable école de la vie. Tu n’as rien sans rien. Si tu veux obtenir quelque chose, il faut s’entrainer dur, faire des sacrifices, apprendre de tes erreurs et aller le chercher.


En 10/15 ans de vélo, tu as de beaux et de mauvais souvenirs je suppose ?


Oui beaucoup je commence par lesquels ?


Les mauvais


Le plus mauvais est ma chute dans le Glandon à la Marmotte (j’ai encore une plaque dans la main et une belle balafre au coude). Le reste, c'est plus des regrets que des mauvais souvenirs. Je pense notamment à l'étape du tour Modane L’Alpe dHuez où je suis 38ème a 4 kilomètres de l'arrivée et où je prends une hypo de malade et finis 150 ème.les 4 kms les plus longs de ma vie. Du coup j'aime pas trop l'alpe d'Huez .


Et les bons ?


J’en ai plein la tête mais je dirais ma victoire à la Motte en ffc 2, gagner la course du club c’est aussi récompenser tout le travail des bénévoles et des gens qui s’investissent dans l’ombre. Gagner le championnat Rhônes Alpes de clm par équipe c’était plus intense que de le gagner en individuel. Les 24h du Mans, c’était une belle expérience. Être champion de France masters en clm m’a fait moins d’effet car j’étais en forme et prêt, c’était presque une formalité...c’est dur à expliquer.

Plus récemment, faire l'ultra cycling tour de la Vanoise et savoir que la famille et les amis m'attendaient devant la maison pour les encouragements et le ravito, normalement c'est mon père qui me passe les bidons, ce jour là c'était ma fille alors j'ai posé pied à terre pour faire une bise. C'était nouveau pour moi. Il y a tellement de bons moments qu'il me faudrait des heures pour en parler.


Et le futur du club, tu le vois comment ??


Pas trop mal. Nous sommes 67 au club cette année, ça prouve qu’il y a une vie vélo à Modane. On essaye de mettre en place des choses que pas grand monde ne fait, le challenge en avril, des segments test, des sorties collectives. Le partage entre vélo musculaire et Vae. Des sorties encadrées par un Be en Vtt pour peaufiner la technique et les réglages du vélo. On essaye de multiplier les moments de partage, de découverte, il faut profiter des routes et paysages qui s'offrent à nous entre amis. Il nous faudra du temps pour caler tout cela mais c’est en bonne voie.

Comme je dis souvent ce n'est pas parce qu'on fait bien qu'on ne peut pas faire mieux. Alors on va continuer à essayer d'innover et de bien faire. On ne peut pas plaire a tout le monde mais on essaye de bien faire pour le bien de tous.

La première chose à préparer est le stage ou nous serons 25 avec un groupe VTT, et des groupes sur route.

Je vois bien un club où tout le monde peut être acteur et proposer des sorties, des déplacements sur des évènements comme c’est en train de se faire pour l’Ardéchoise.

Former et encadrer des jeunes doit faire partie de nos projets même si ça sera très très compliqué à mettre en place humainement mais aussi financièrement. Il faudrait aussi un lieu approprié pour cela autour de Modane/Fourneaux et pour le moment il n’y en a pas.


Mais la vie est pleine de rebondissements alors on verra bien.

166 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout